Sa situation


Village au cachet typiquement lorrain, les rues de MAIZIERES, offrent le spectacle, commun aux villages de Lorraine, de ses maisons maladroitement alignées et généralement rendues solidaires par des murs mitoyens. La conception de ces maisons soudées ensemble, remonte a un passé ou les dangers, les ruines et la pauvreté proscrivaient l’indépendance des bâtisses isolées. Par contre, on observe que les maisons construites depuis une soixantaine d’années à MAIZIERES sont affranchies des contiguïtés si en usage autrefois.

Ce village est situé au pied de la face sud du plateau calcaire « SAINTE-BARBE ».

Les pelouses calcaires ou pelouses sèches sont des éléments particuliers du paysage des Boucles de la Moselle et plus généralement de la Lorraine calcaire.

Présentes sous forme de coteaux (Ecrouves, Pagney, Jaillon, Aingeray, Liverdun) ou de plateaux (Sexey-aux-Forges, Plateau Sainte-Barbe), ces milieux herbacés particuliers ont attiré les botanistes et entomologistes depuis le début du siècle.

Sur le secteur des Boucles de la Moselle, on distingue deux types de pelouses, en fonction de la géologie : c’est la première qui nous intéresse les pelouses des côtes de Moselle (calcaires du Bajocien) : Coteau du Saut du Cerf à Liverdun, Côte de Voirémont à Aingeray, plateau des Pâtis à Sexey- aux-Forges et plateau Sainte-Barbe à Pont-Saint- Vincent, Bainville-sur-Madon et MAIZIERES.

Une partie de ce site est exploité pour son calcaire, une autre

est préservée et gérée en un espace de loisir au travers du SIVU.

Sur sa façade ouest un belvédère a été aménagé par la Société VICAT GRANULATS et peut accueillir une vingtaine de personnes environ (bancs et table panoramique); il se situe à 600 mètres de l’entrée de la carrière. On y accède en longeant, par le sud, la clôture de la carrière sur un chemin carrossable (direction du terrain de motocross).

Pour les courageux on peut rejoindre ce promontoire en passant par la CROIX Saint Roch au travers des anciens chemins de vigne.

 

 

 

Depuis cette plateforme l’observateur aura une vue panoramique sur l’exploitation de la carrière au nord, à l’est et sud est le massif des VOSGES (on voit le DONON par beau temps), au sud la plaine du SAINTOIS et SION enfin à l’ouest MARTHEMONT.


Recherche sur le site